Réussir la transition
Communiqués de presse

La consommation française de produits énergétiques en avril 2024

15 MAI 2024
« Hausse de 9,9 % de la consommation de carburants routiers en avril* Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en augmentation de 11 % par rapport à avril 2023. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont progressé de 9,9 % en avril 2024* pour atteindre 4,087 millions de m3. Au cumul des quatre premiers mois de l’année, elles sont en légère hausse de 0,7 %.

Ce résultat s’appuie sur la forte dynamique des supercarburants sans plomb (+ 15,5 % par rapport à avril 2023) mais également sur celle des gazoles (+ 7,6 %) qui avaient enregistré une forte baisse de leurs livraisons le mois dernier. Au cumul des quatre premiers mois de l’année, les carburants sans plomb sont en hausse de 8,8 %, les gazoles sont en baisse de 2,3 %.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers continue de baisser passant à 69,9 %*** en mars 2024, en baisse de 1,5 points par rapport à mars 2023.

La consommation française de produits énergétiques en mars 2024

12 AVRIL 2024
Forte baisse de 7,7 % de la consommation de carburants routiers en mars*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en retrait de 7,4 % par rapport à mars 2023.

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 7,7 % en mars 2024* pour atteindre 3,935 millions de m3. Au global du premier trimestre 2024, elles sont en baisse de 2,2 %.

Ce résultat témoigne d’une baisse très significative des livraisons de gazoles de 11,5 % par rapport à mars 2023, loin d’être compensée par la progression des supercarburants sans plomb (+ 2,9 % par rapport à mars 2023).

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers baisse de 3 points par rapport à mars 2023 pour passer à 70,9 % *** en mars 2024.

Conférence de presse annuelle 2024 - Ufip Énergies et Mobilités

12 mars 2024

Olivier Gantois, président d’Ufip Énergies et Mobilités, a présenté à la presse le bilan 2023 ainsi que les perspectives 2024 du secteur des énergies liquides et des nouvelles mobilités en France. Ce fut ainsi l'occasion de montrer plus concrètement les actions et solutions de nos entreprises, qui sont actuellement déployées à grande échelle, en faveur de la transition énergétique.

Egalement de revenir sur l'engagement de la commission des Nouveaux Regards, un an après sa création, avec notamment le lancement du “Forum Acteurs Energies le 25 juin 2024, qui rassemblera une soixantaine de jeunes actifs pour échanger et débattre sur leur rôle dans la transition énergétique.

Retrouver la présentation de la conférence de presse 

Replay de la conférence de presse

Vidéo “Un an après” - Les Nouveaux Regards

Muriel Pignon, Directrice Transition Energétique et Plateformes Industrielles d’Ufip Énergies et Mobilités

01 DECEMBRE 2023

A compter du 1er décembre 2023, Muriel Pignon est nommée Directrice Transition Energétique et Plateformes Industrielles, rattachée à Olivier Gantois, Président d’Ufip Énergies et Mobilités.

Muriel Pignon a fait l’essentiel de sa carrière dans les activités aval de TotalEnergies, occupant plusieurs fonctions opérationnelles, en France et à l’international, ou de support sur 3 plateformes industrielles de raffinage françaises, ainsi qu’au siège de la société.

Entrée en 1993 en Recherche sur les procédés, elle occupe ensuite des postes d’optimisation économique et logistique (responsable approvisionnement en pétroles bruts des sites européens, responsable optimisation économique et logistique de la raffinerie de Normandie, chargée d’études stratégiques raffinage, produits spéciaux et biocarburants), puis des postes de directrice financière sur les plateformes de Grandpuits et de La Mède. De retour à la raffinerie de Normandie, elle est chef de département Opérations, puis chargée de piloter la feuille de route de la transformation et de la décarbonation du site, et les investissements afférents.

La consommation française de produits énergétiques en octobre 2023

15 NOVEMBRE 2023
« Baisse de 0,6 % de la consommation de carburants routiers en octobre*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en hausse de 1,7 % par rapport à octobre 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français, qui avaient très fortement reculé en septembre, ont modérément baissé en octobre 2023* de 0,6 % pour atteindre 4,151 millions de m3. Sur les dix premiers mois de l’année 2023, la tendance est plus marquée, avec une baisse constatée de 2,2 % par rapport aux dix premiers mois de l’année 2022.

Ce résultat s’appuie sur le recul des livraisons de gazoles, enregistrant à nouveau une baisse significative de 5,1 % par rapport à octobre 2022, malgré la bonne dynamique des supercarburants qui gagnent 12,6 % par rapport à octobre 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers se situe aujourd’hui à 71,5 %, en baisse de 3,3 points par rapport à octobre 2022.

Franck Granados, Directeur Logistique et Distribution d’Ufip Énergies et Mobilités

31 OCTOBRE 2023
A compter du 1er novembre 2023, Franck GRANADOS est nommé Directeur Logistique et Distribution, et rapporte à Olivier Gantois, Président d’Ufip Énergies et Mobilités.

Franck Granados a fait l’essentiel de sa carrière dans les activités aval d’ExxonMobil, occupant plusieurs fonctions opérationnelles ou de support sur des plateformes industrielles, ainsi qu’au siège de la société, en France et à l’international.

Après des débuts dans la production et le support technique (1989-1993), il occupe plusieurs postes d’optimisation économique et logistique de raffinerie (1993-2000), puis devient Directeur des fonctions support de la raffinerie de Dunkerque (2000-2003). Par la suite, il prend en charge les relations institutionnelles ainsi que la communication d’un projet industriel en Normandie (2003), puis est nommé Supply & Trading Manager France (2003-2005). A partir de 2005, il rejoint la plateforme de Gravenchon pour y développer les relations techniques et commerciales avec des partenaires stratégiques, et piloter les investissements et chantiers de transformation sur les unités de production et les installations logistiques du site.

Au cours de son parcours professionnel, il a développé une expertise et un savoir-faire sur les activités aval du secteur des énergies liquides, les sujets de compétitivité industrielle, de transformation et d’adaptation des organisations.

Franck Granados est diplômé de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (1987), spécialisé en Génie Energétique et Environnement.

Contact presse : Blandine Ruty – tél. + 33 6 10 10 50 72 – bruty@ufipem.fr - @UFIPEM_fr

La consommation française de produits énergétiques en septembre 2023

17 OCTOBRE 2023
« Baisse de 10,3 % de la consommation de carburants routiers en septembre*.
Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en baisse de 12,6 % par rapport à septembre 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 10,3 % en septembre 2023* pour atteindre 3,988 millions de m3 . Sur les neufs premiers mois de l’année 2023, elles sont également en baisse de 2,4 % par rapport aux neufs premiers de l’année 2022 et de 3,5% par rapport aux neufs premiers mois de l’année 2019 avant covid.

Les livraisons de gazoles ont poursuivi leur recul, enregistrant une forte baisse de 13,4 % par rapport à septembre 2022 ; et pour la première fois depuis le début de l’année, les livraisons de supercarburants ont baissé de 1,8 % par rapport à septembre 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers se situe à 70,7 %, en baisse de 2,5 points par rapport à septembre 2022.

Les livraisons de carburéacteur restent très dynamiques, en hausse de 12,0 % par rapport à septembre 2022 pour s’établir à 0,696 million de m3. Elles restent néanmoins en retrait de 13,1 % par rapport à septembre 2019 avant covid.

Les livraisons de gazole non routier baissent de 19,5 % s’établissant à 0,514 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en baisse de 47,7 % à 0,307 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en août 2023

18 SEPTEMBRE 2023
« Baisse de 1,2 % de la consommation de carburants routiers en août*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en baisse de 1,2 % par rapport à août 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 1,2 % en août 2023* pour atteindre 4,066 millions de m3 . Elles sont également en baisse sur les huit premiers de l’année 2023 de 1,3 % par rapport aux huit premiers de l’année 2022.

Les livraisons de gazoles ont poursuivi leur recul, enregistrant une baisse de 4,1 % par rapport à août 2022, tandis que les supercarburants ont progressé de + 5,5 % par rapport à août 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers représente désormais 68,0 %, en baisse de 2,0 points par rapport à août 2022.

Les livraisons de carburéacteur restent dynamiques, en hausse de 7,3 % par rapport à août 2022 pour s’établir à 0,766 million de m3. Elles restent néanmoins en retrait de 9,9 % par rapport à août 2019 avant covid.

Les livraisons de gazole non routier progressent de 2,9 % s’établissant à 0,438 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en baisse de 16,2 % à 0,284 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en juillet 2023

22 août 2023
« Baisse de 1,7 % de la consommation de carburants routiers en juillet*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en légère hausse de 0,6 % par rapport à juillet 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 1,7 % en juillet 2023* pour atteindre 4,195 millions de m3.

Les livraisons de gazoles ont enregistré un recul significatif de 4,4 % par rapport à juillet 2022, qui n’a pas été compensé par la progression des supercarburants (+ 5,2 % par rapport à juillet 2022).

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers passe pour la première fois sous la barre des 70 % en juillet 2023 représentant 69,96 %, en baisse de
1,9 point par rapport à juillet 2022.

Les livraisons de carburéacteur restent dynamiques, en hausse de 11,7 % par rapport à juillet 2022 pour s’établir à 0,768 million de m3. Les livraisons de gazole non routier progressent de 3,1 % s’établissant à 0,555 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en hausse de 7,7 % à 0,238 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en juin 2023

13 JUILLET 2023
« Hausse de 1,8 % de la consommation de carburants routiers en juin*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en hausse de 4,9 % par rapport à juin 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté de 1,8 % en juin 2023* pour atteindre 4,361 millions de m3.

Ce résultat témoigne d’une forte progression de 8,3 % des supercarburants et d’un léger recul de 0,6 % des livraisons de gazoles par rapport à juin 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers représente 71,1 %*** en juin 2023, en baisse de 1,7 points par rapport à juin 2022.

Au global du premier semestre, la consommation de carburants routiers est en baisse de 1,1 % par rapport au premier semestre 2022, liée au recul des livraisons de gazoles (- 4 %) qui n’est pas compensé par le dynamisme des essences (+ 6,9 %).

Les livraisons de carburéacteur enregistrent une hausse de 13,9 % par rapport à juin 2022 pour s’établir à 0,699 million de m3. Les livraisons de gazole non routier progressent de 9,9 % s’établissant à 0,555 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en forte hausse de 44,5 % à 0,238 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en mai 2023

19 JUIN 2023
« Baisse de 4,4 % de la consommation de carburants routiers en mai* Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en retrait de 1,2 % par rapport à mai 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 4,4 % en mai 2023* pour atteindre 4,063 millions de m3.

Ce résultat témoigne d’une forte baisse, après celle d’avril dernier, des livraisons de gazoles qui reculent de 8 % par rapport à mai 2022. Alors que les supercarburants sans plomb poursuivent leur dynamique, en progression de 5,4 % par rapport à mai 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers passe à 70,5 %*** en mai 2023, en baisse de 2,7 points par rapport à mai 2022.

Les livraisons de carburéacteur enregistrent une hausse de 9,6 % par rapport à mai 2022 pour s’établir à 0,658 million de m3. Les livraisons de gazole non routier sont stables (+0,1%) s’établissant à 0,493 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en forte hausse de 44 % à 0,249 million de m3 et pour le deuxième mois consécutif.

Christine Martinetti-Buttin, Directrice des Affaires Sociales d’Ufip Énergies et Mobilités

04 MAI 2023
A compter du 1er mai 2023, Christine Martinetti-Buttin est nommée Directrice des Affaires Sociales, rattachée à Olivier Gantois, Président d’Ufip Énergies et Mobilités.

Christine Martinetti-Buttin a fait l’essentiel de sa carrière en tant que Directrice des ressources humaines, occupant plusieurs fonctions dans l’Industrie en environnement multiculturel.

Elle a notamment travaillé en Nouvelle-Calédonie au poste de Directrice adjointe du travail, en charge de la relance du dialogue social et de la rédaction du premier code du travail de la Nouvelle-Calédonie. A partir de 2005, elle rejoint le secteur de la Mine et de la Métallurgie pour travailler en tant que Directrice des ressources humaines dans de grands groupes internationaux tels que Vale (2005-2016), Nickel Mining Company (2016-2019), Eramet (2019-2021), et plus récemment Glencore.

Au cours de son parcours professionnel, elle a développé une expertise sur les sujets du droit du travail et des relations sociales, issue d’une longue expérience et d’un attachement particulier à intégrer chacun dans le respect des diversités et des cultures.

Christine Martinetti-Buttin est diplômée d’un DEA de droit européen de Paris-Panthéon Assas.

Les Nouveaux Regards d’Ufip Énergies et Mobilités : la parole aux jeunes

09 MARS 2023
Dans leur manifeste le 9 mars 2023, présenté à l’occasion de la conférence de presse annuelle d’Ufip Énergies et Mobilités, les Nouveaux Regards ont souhaité partager leur engagement.

« Nous avons la conviction que la transition énergétique doit se faire avec nous - les jeunes -, et que nous devons en être le moteur. C’est pourquoi nous avons choisi d’être acteurs de l’intérieur. Nous voulons être un pont entre les plus jeunes (scolaires, étudiants, et jeunes diplômés) et notre industrie des énergies. Nous souhaitons parler sincèrement et à notre manière de nos métiers, pour leur donner envie de relever ce défi des transitions, avec nous, au sein de nos entreprises ou en dehors. »

Et de préciser « Quelle que soit l’entreprise que nous représentons, nous voulons avoir un message commun, accessible et audible, pour éclairer sur le rôle de notre industrie dans la transition que nous vivons. »

 

Communiqué de Presse

Video des jeunes – Les Nouveaux Regards

La consommation française de produits énergétiques en janvier 2023

20 FEVRIER 2023
« Les livraisons de carburants routiers sont en hausse de 5,9 % en janvier*, Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques connaît une hausse de 2,2 % par rapport à janvier 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté de 5,9 % en janvier 2023* enregistrant un volume de 3,861 millions de m3. Elles restent en retrait de 3,8% par rapport à janvier 2020 (avant covid).

Le basculement d’une partie des consommations de gazole vers celles des essences se poursuit : les livraisons de supercarburants sans plomb affichent une hausse 18,3 % par rapport à janvier 2022. Alors que les livraisons de gazoles n’augmentent que de
2,0 % par rapport à janvier 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers s’établit ainsi à 73,0 %*** en janvier 2023 (- 2,8 points par rapport à janvier 2022).

Les livraisons de carburéacteur ont atteint 0,566 million de m3, enregistrant une hausse de 29,4 % par rapport à janvier 2022. Elles restent toujours en retrait par rapport à ses niveaux d’avant covid (- 15,3 % par rapport à janvier 2020) ; celles de gazole non routier sont en baisse* de 2,1 % à 0,299 million de m3 ; celles du fioul domestique sont en baisse* de 27,4 % à 0,513 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en 2022

17 JANVIER 2023
« Les livraisons de carburants routiers sont en hausse de 2,2 % sur l’année 2022*, Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques connaît une hausse de 3,7 % par rapport à 2021. »

Sur l’ensemble de l’année 2022 et selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 49,290 millions de m3, en hausse de 2,2 % par rapport à l’année 2021. Elles restent en léger retrait de 1,6 % par rapport à 2019 (avant covid).

Les livraisons de supercarburants sans plomb affichent une hausse 10,6 % par rapport à 2021 alors que les livraisons de gazoles ont baissé de 0,5 %, confirmant le basculement observé mois après mois, d’une partie des consommations de gazoles vers celles des essences. La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers se situe ainsi à 73,5 %*** à fin 2022 (- 2,0 points par rapport à 2021).

Sur l’année 2022, les livraisons de carburéacteur ont atteint 6,921 millions de m3, enregistrant une hausse de 52,8 % par rapport à 2021. Elles restent néanmoins en retrait de 21 % par rapport à 2019 (avant covid) ; celles de gazole non routier sont en hausse de 2,7 % à 5,536 millions de m3 ; celles du fioul domestique sont en baisse de 19,4 % à 4,894 millions de m3.

Au total, les livraisons de produits pétroliers énergétiques augmentent de 3,7 % sur l’année pour s’établir à 55,507 millions de tonnes, sans retrouver leurs niveaux d’avant covid (- 5,4 % par rapport à 2019).

Accord salarial 2023 dans la branche des industries pétrolières

03 OCTOBRE 2022
Accord salarial 2023 dans la branche des industries pétrolières : relèvement de 4 % des salaires minima conventionnels au 1er janvier 2023

A l’issue de la négociation salariale de branche qui s’est tenue le 27 septembre 2022, Ufip Énergies et Mobilités et deux organisations syndicales représentatives de salariés, la CFE-CGC PETROLE ET ÉNERGIES NOUVELLES et la FEDERATION CHIMIE ENERGIE-CFDT, ont signé un accord dont les principales dispositions sont les suivantes :

  1. Relèvement des salaires minima conventionnels de 4 % au 1er janvier 2023.
  2. Relèvement de la RMAG - Rémunération minimale annuelle garantie -, correspondant au salaire minimum conventionnel de branche, de 20 800 € à 22 200 € par an, soit un positionnement de 10 % supérieur au SMIC national

Compte-tenu du contexte économique actuel, l’accord comporte également la possibilité laissée aux sociétés de la branche de mettre en œuvre les mesures ci-dessus avant le 1er janvier 2023.

Ufip Énergies et Mobilités s’est engagée à demander aux Pouvoirs Publics l’extension de cet accord.

Contact presse : Blandine Ruty – tél. + 33 6 10 10 50 72 – bruty@ufipem.fr - @UfipEM

L’UFIP se transforme et devient Ufip Énergies et Mobilités

09 MARS 2022
Paris La Défense, le 9 mars 2022. L’UFIP se transforme et devient Ufip Énergies et Mobilités.

À l’occasion de sa conférence de presse annuelle, l’UFIP a présenté sa nouvelle vision. L’UFIP devient Ufip Énergies et Mobilités et se dote d’une nouvelle identité visuelle.

La consommation française de produits pétroliers énergétiques en 2021

18 JANVIER 2022
« Les livraisons de carburants routiers sont en hausse de 13,2 % sur l’année 2021*, mais restent en retrait de 3,8 % par rapport à 2019 (avant covid). »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, sur l’ensemble de l’année 2021, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 48,160 millions de m3, en hausse de 13,2 % par rapport à l’année 2020, mais en retrait de 3,8 % par rapport à 2019.

Plus spécifiquement, les livraisons de supercarburants sans plomb sont en hausse de 21 % par rapport à 2020 (et de 4,4 % par rapport à 2019) ; celles des gazoles ont augmenté de 10,8 % par rapport à 2020, en baisse de 6,2 % par rapport à 2019.

Les livraisons de carburéacteur ont atteint 4,530 millions de m3 enregistrant une hausse de
16,6 % sur l’année 2021 par rapport à 2020. Elles restent néanmoins toujours très en deçà des niveaux de 2019 (- 48,3 %).

Blandine Ruty, Secrétaire générale de l’UFIP

03 JANVIER 2022
A compter du 1er janvier 2022, Blandine Ruty rejoint l’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP). Elle est nommée Directrice de la communication et Secrétaire générale, rattachée à Olivier Gantois, Président de l’UFIP. Elle succède à Alain Castinel.

Blandine Ruty, 54 ans, a fait l’essentiel de sa carrière dans deux grands groupes internationaux, le Groupe Danone et TotalEnergies, à des postes de direction Marketing et Communication.

Depuis 2009 chez TotalEnergies, elle a ainsi occupé plusieurs fonctions à des postes stratégiques et opérationnels : d’abord directrice de la Communication de la branche Gaz & Power en charge de construire la communication sur les énergies nouvelles
(2009-2012), puis à la tête de la direction Image et Marques dans la branche Marketing & Services (2012-2016). Elle rejoint TotalEnergies Marketing France en 2016 pour piloter le marketing du réseau de stations-service et des cartes pétrolières (2016-2019). Avant de rejoindre l’UFIP, elle était directrice de la Communication & Relation Clients de TotalEnergies Marketing France.

Blandine Ruty est diplômée de NEOMA Business School.

La consommation française de produits pétroliers énergétiques en 2020

15 JANVIER 2021
Les livraisons de carburants routiers sont en baisse de 15,0 % sur l’année 2020.

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP*, sur l’ensemble de l’année 2020, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 42,555 millions de mètres cubes, en baisse de de 15 % par rapport à 2019.

Les livraisons de supercarburants sans plomb sont en baisse de 13,7 % et celles des gazoles en baisse de 15,4 %.

Les livraisons de carburéacteur baissent de 55,7 % à 3,884 millions de m3.

Celles de gazole non-routier augmentent de 1,8 % à 5,291 millions de m3.

Les livraisons de fioul domestique sont en baisse de 1,5 % à 6,276 millions de m3.

Au total, les livraisons de produits pétroliers énergétiques baissent de 17,3 % sur l’année pour s’établir à 48,492 millions de tonnes.

Pour le mois de décembre 2020, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé à 3,838 millions de mètres cubes (-10,2 %) par rapport à décembre 2019.

La consommation française de produits énergétiques en février 2024

14 MARS 2024
Augmentation de 3,1 % de la consommation de carburants routiers en février*. Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques enregistre une légère baisse de 0,6 % par rapport à février 2023.

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté de 3,1 % en février 2024* pour atteindre 3,671 millions de m3. Elles sont en retrait de 3,8 % par rapport à février 2020 (avant covid).

Ce résultat s’appuie sur la forte dynamique des supercarburants sans plomb, en progression de 11,8 % par rapport à février 2023, et le maintien à l’équilibre des livraisons de gazole - a contrario de la tendance baissière de ces derniers mois - du fait que les livraisons de gazole avaient été particulièrement basses en février 2023.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers atteint 71,6 % *** en février 2024, en baisse de 2,2 points par rapport à février 2023.

La consommation française de produits énergétiques en janvier 2024

16 FEVRIER 2024
Les livraisons de carburants routiers sont en baisse de 1,5 % sur janvier 2024*, Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques enregistre une légère hausse de 1 % par rapport à janvier 2023.

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 1,5 % en janvier 2024* enregistrant un volume de 3,804 millions de m3. Elles sont en retrait de 5,2 % par rapport à janvier 2020 (avant covid).

Ce résultat témoigne d’une baisse des livraisons de gazoles de 4 % par rapport à janvier 2023, qui n’est pas compensée par la hausse des supercarburants sans plomb (+ 5,4 % par rapport à janvier 2023).

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers baisse de 2,0 points par rapport à janvier 2023 pour passer à 71 % *** en janvier 2024.

La consommation française de produits énergétiques en 2023

16 JANVIER 2024
Les livraisons de carburants routiers sont en baisse de 2,6 % sur l’année 2023*, Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques connaît une baisse de 2,4 % par rapport à 2022.

Sur l’ensemble de l’année 2023 et selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français se sont établies à 48 millions de m3, en baisse de 2,6 % par rapport à l’année 2022 (49,29 millions de m3). Elles sont en retrait de 4,1 % par rapport à 2019 (avant covid).

Les livraisons de supercarburants sans plomb affichent une hausse 5,3 % par rapport à 2022 alors que les livraisons de gazoles ont baissé de 5,5%, confirmant l’accélération du  basculement d’une partie des consommations de gazoles. Concrètement, les consommations de gazoles ont baissé de -4,5 millions de de m3  en 2023 par rapport à 2019, quand celles des essences ont progressé de 2,45 millions de de msur la même période.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers se situe ainsi à 71,4 %*** à fin 2023 (- 2,1 points par rapport à 2022).

La consommation française de produits énergétiques en avril 2023

16 MAI 2023
« Baisse significative de 7,8 % de la consommation de carburants routiers en avril* Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques est en retrait de 6,7 % par rapport à avril 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 7,8 % en avril 2023* pour atteindre 3,722 millions de m3.

Ce résultat témoigne d’une forte baisse des livraisons de gazoles de 11,0 % par rapport à avril 2022, contre une légère hausse de celles des supercarburants sans plomb qui augmentent de 1,1 % par rapport à avril 2022 (après avoir connu un premier trimestre très dynamique, en progression moyenne de 9 % par rapport au premier trimestre 2022).

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers passe à 71,4 %*** en avril 2023, en baisse de 2,5 points par rapport à avril 2022.

Les livraisons de carburéacteur enregistrent une légère hausse de 1,0 % par rapport à avril 2022 pour s’établir à 0,555 million de m3. Les livraisons de gazole non routier baissent de
13,3 % à 0,381 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en hausse de 11,3 % à 0,306 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en mars 2023

18 AVRIL 2023
« Hausse de 2,7 % de la consommation de carburants routiers en mars* Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques reste en retrait de 1,5 % par rapport à mars 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté de 2,7 % en mars 2023* pour atteindre 4,264 millions de m3.

Ce résultat s’appuie sur la bonne dynamique des supercarburants sans plomb en progression de 6,9 % par rapport à mars 2022, continuant mois après mois de gagner en part de marché sur les gazoles ; également, sur une reprise des gazoles qui affichent une hausse de 1,3 % par rapport à mars 2022, après un mois de février en demande négative.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers reste toujours prépondérante à 73,8 %*** en mars 2023, en légère baisse de 1 point par rapport à mars 2022.

Les livraisons de carburéacteur qui depuis août 2021 avaient des taux de progression à deux chiffres, freinent pour la première fois enregistrant une hausse de 4,6 % par rapport à mars 2022 et s’établissant à 0,530 million de m3. Elles restent toujours en deçà des niveaux de mars 2019 avant covid (- 22,6 %). Les livraisons de gazole non routier baissent de 22,8 % à 0,416 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en retrait de 15,9 % à 0,468 million de m3.

La consommation française de produits énergétiques en février 2023

20 MARS 2023
« Baisse de 5,2 % de la consommation de carburants routiers en février* Au global, la consommation des produits pétroliers énergétiques enregistre une baisse de 4,6% par rapport à février 2022. »

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 5,2 % en février 2023* pour atteindre 3,561 millions de m3.

Ce résultat témoigne d’une baisse significative des livraisons de gazoles de 7,7 % par rapport à février 2022, alors que celles de supercarburants sans plomb restent en hausse de 2,5 % par rapport à février 2022.

La part des gazoles dans la consommation française de carburants routiers reste encore prépondérante à 73,8 %*** en février 2023, en légère baisse de 2,0 points par rapport à février 2022.

Les livraisons de carburéacteur ont atteint 0,531 million de m3 enregistrant une hausse de 28,7 % par rapport à février 2022. Elles restent toujours en deçà des niveaux de février 2020 avant covid (- 10,5 %) ; les livraisons de gazole non routier baissent de 6,9 % à 0,342 million de m3 ; celles de fioul domestique sont en baisse de 18,8 % à 0,503 million de m3.

Les raffineurs de l’UE dévoilent la trajectoire vers la neutralité climatique d’ici 2050

15 juin 2020
15 juin 2020 : FuelsEurope présente aujourd’hui une trajectoire décrivant la façon dont les carburants liquides bas carbone pourraient permettre au secteur des transports de contribuer à l’objectif de neutralité climatique de l’UE à l’horizon 2050. La trajectoire montre également que des réductions intermédiaires du CO2 à hauteur de 100 millions de tonnes (Mt) sont réalisables d’ici 2035.

Une trajectoire présentée par l’industrie européenne du raffinage montre la façon dont, grâce aux carburants liquides bas carbone, le secteur des transports pourrait contribuer à atteindre l’objectif de neutralité pour le climat de l’UE d’ici 2050.

John Cooper, Directeur général de FuelsEurope, précise : « Aujourd’hui, nous définissons une trajectoire ambitieuse pour permettre aux transports de contribuer à l’ambition de neutralité climatique de l’UE d’ici 2050, sur la base d’une intensification de l’approvisionnement et de l’utilisation des carburants liquides bas carbone, et cela dans plusieurs secteurs des transports. Compte tenu des raisons sociétales et scientifiques évidentes incitant à catalyser l’action climatique, et au vu des impacts économiques et sociaux de la crise du coronavirus, nous savons qu’il n’y aura pas de retour à la normale pour le secteur des carburants. Alors que l’Europe se concentre sur la reprise et les besoins en nouveaux investissements, nous sommes convaincus que le moment est venu d’entamer des discussions avec l’UE et les décideurs politiques nationaux, ainsi qu’avec le secteur dans son ensemble, afin de dessiner un cadre politique propice au déploiement de ces carburants liquides bas  carbone. »

Olivier Gantois, nouveau Président de l’UFIP

23 JANVIER 2020
Lors de sa réunion du 23 janvier 2020, le Conseil d’administration de l’Union française des industries pétrolières (UFIP) a élu Olivier Gantois à sa présidence à compter du 1er février 2020.

Olivier Gantois a rejoint le Groupe Shell en 1986 à sa sortie de l’Ecole Polytechnique. Il y a été notamment Trader de produits pétroliers, Economiste en raffinerie, Responsable des achats puis de la distribution de Butagaz, puis Responsable de l’approvisionnement des raffineries européennes.

Franck Chevallier est nommé Directeur Technique Raffinage, Sécurité et Environnement de l’UFIP

2 juillet 2018
A compter du 1er juillet 2018, Franck Chevallier, Expert HSE et coordinateur Développement Durable chez Total pour la Branche Raffinage-Chimie est nommé Directeur Technique Raffinage, Sécurité et Environnement de l’UFIP, l’Union Française des Industries Pétrolières. Il sera rattaché à Isabelle Muller, Déléguée générale.

Franck Chevallier a 25 ans d’expérience dans le secteur pétrolier.

Entré dans le Groupe Total en 1993, il a suivi un parcours au sein de plusieurs branches du Groupe : Raffinage, Marketing, Chimie, Gaz Electricité où il a occupé de nombreuses fonctions dans des périmètres France et international : ingénieur recherche environnement, ingénieur procédés sécurité/environnement en raffinerie, responsable sécurité des activités de l’aval gaz, chef de projet construction en raffinerie, expert HSE et chargé de mission réglementations et produits en directions centrales.

Franck Chevallier est diplômé de l’Ecole supérieure de Chimie, Physique Electronique de Lyon, option chimie/génie chimique (1992).

Télécharger le communiqué